Restaurant le Saint-Gabriel @lauberge.saintgabriel

Restaurant le Saint-Gabriel une terrasse à découvrir

Restaurant le Saint-Gabriel

Voici une critique du Restaurant le Saint-Gabriel. L’Auberge St-Gabriel recèle de centaines d’années d’histoire. Première « auberge » d’Amérique du Nord, cet endroit magnifique renferme un restaurant, des salles de réception, un hall avec bar et un club, Le Velvet, au sous-sol. De quoi satisfaire toutes les envies!

Il y a quelques années, le lieu a été revampé par le designer Bruno Braën qui a réussi à intégrer de nombreuses œuvres contemporaines à la vieille auberge. Un mélange d’histoire et de modernité artistique réussi! C’est même impressionnant. À l’entrée, une immense colonne vertébrale de baleine vous accueille et souligne l’envergure du hall. Deux orignaux avec une ampoule à la place de leur tête forment une installation très inusitée et ludique près des toilettes qui fera jaser. Ajoutez à cela quelques petits foyers au gaz et de confortables fauteuils. Tout ça m’a complètement charmé! Les foyers ne sont pas que décoratifs. Dans le restaurant, il y a des brasiers au-dessus desquels les cuisiniers déposent des viandes qui cuisent lentement sur broche.

La cuisine locale

Le chef Éric Gonzalez propose un menu où les viandes et les produits locaux sont à l’honneur. Et la passion de son métier se ressent dans la composition de la carte, ainsi que dans la finesse d’exécution des plats élégamment présentés. Si les entrées de joue de bœuf braisé et crevettes ou le tartare de bœuf et sa mayonnaise à l’huile de truffe vous donnent l’eau à la bouche, inscrivez le restaurant de l’Auberge St-Gabriel en haut de votre liste de découvertes! J’ai dégusté un potage de courge accompagné de purée de châtaignes et je défie qui que ce soit de m’en servir un autre plus savoureux. Mais attendez de voir les plats principaux! Gros pétoncle et foie gras, plateau de charcuteries (les meilleures que j’ai mangées). Ma compagne s’est délectée des fruits de mer d’un plat qui s’intitule joliment « Dans l’esprit d’une paella ». Pour ma part, un filet mignon chateaubriand sur lequel je pouvais ajouter une marmelade d’échalotes confites au porto était un pur délice!

Les vins

Les vins en accord proposés par la toute nouvelle sommelière Emmanuelle Tellier étaient jubilatoires. Un verre de Saumure avec les charcuteries, un Negre plus corsé d’Espagne pour le filet mignon. Une somptueuse découverte pour accompagner mon dessert : une petite syrah, un vin de la vallée de Napa en Californie, aux arômes de fruits noirs et de chocolat, qui se boit sans peine! Et les desserts. Ma compagne a mangé un ananas rôti avec mascarpone qu’elle a adoré. J’ai eu droit à tout un spectacle en commandant un « Abracadabra », un dessert de chocolat et banane et fruit de la passion qui fond sous une cuillère d’alcool brûlant. Un spectacle qui vaut le détour! Comptez un peu plus de cent dollars pour deux en soirée et le midi, on propose une formule différente. Il faut débourser 20 à 30 dollars pour une entrée, un plat principal et un dessert : une aubaine!

Photos gracieuseté de Facebook:

Restaurant le Saint-Gabriel des cuisiniers passionnés

Restaurant le Saint-Gabriel des cuisiniers passionnés

Restaurant le Saint-Gabriel un bistro chic à la mode

Restaurant le Saint-Gabriel un bistro chic à la mode

Restaurant le Saint-Gabriel une cuisine raffinée

Restaurant le Saint-Gabriel une cuisine raffinée

Restaurant le Saint-Gabriel un décor spectaculaire

Restaurant le Saint-Gabriel un décor spectaculaire

Restaurant le Saint-Gabriel un atmosphère chaleureux

Restaurant le Saint-Gabriel un atmosphère chaleureux

Restaurant le Saint-Gabriel une terrasse à découvrir

Restaurant le Saint-Gabriel une terrasse à découvrir

Antoine Charette, chroniqueur culinaire.

AUBERGE ST-GABRIEL
426, rue St-Gabriel
Montréal
(514) 878-3561
info@aubergesaint-gabriel.com
aubergesaint-gabriel.com
Ouvert du mardi au vendredi de 11:30 à 14:30 et du mardi au samedi de 18:00 à 22:00.

PArtagez cet article sur les réseaux sociaux.