Club Chasse et Pêche

club chasse et pêche

Club Chasse et Pêche

Les restaurateurs Hubert Marsolais et Claude Pelletier travaillent ensemble depuis plusieurs années et depuis sept ans dirigent le Club Chasse et Pêche… mon plus beau trophée de chasse dans ma quête culinaire 2017! La fin de l’année arrive à grands pas. Je vous suggère donc de vous offrir la chance de manger dans ce lieu qui fait partie des établissements incontournables de l’Amérique du Nord!

Le duo Marsolais-Pelletier est aussi à la barre du Filet. Je suis allé le découvrir il y a quelques semaines et c’était du pur plaisir. Le Filet peut être comparé à un jeune pêcheur épatant et prometteur tandis que le Club Chasse et Pêche peut se rapprocher à l’image d’un marin d’expérience.

À deux pas de la rue Notre-Dame sur la rue Saint-Claude dans le Vieux-Montréal, Le Club Chasse et Pêche offre une ambiance hors du commun. Les vitres opaques des fenêtres rendent le lieu très intime. De magnifiques photos de Nicolas Baier sont affichées un peu partout. Le mobilier est extrêmement confortable. Aucune envie de quitter notre siège une fois assis devant notre festin!

Et quel festin! Laissez vous tenter par les suggestions de votre serveur. Le service est sans accroc. En l’absence de sommelier, tous les serveurs se doivent de connaître en profondeur les vins afin de vous proposer de délicieux nectars. Un Riesling de Mosel, un chardonnay du Château Pouilly-Fuissé, un Minervois de Jean-Baptiste Senal en sont les quelques exemples que nous avons eu la chance de découvrir. Nous avons dégusté quelques classiques de la maison et savouré les prouesses de la chef de cuisine Mélanie Blouin. Pétoncle à l’unilatéral, thon et daïkon dans un consommé à l’huile de truffe, risotto cochonnet et lamelles de foie gras sont les merveilleuses premières étapes de notre repas. Ensuite, j’ai mangé un genre de surf and turf qu’on appelle ici « chasse et pêche ». Un régal extraordinaire composé de bœuf de Kobe et d’un généreux morceau d’homard. C’était divin! En conclusion, nous avons savouré un dessert à la tomate cerise accompagné d’un biscuit aux amandes. Une idée impressionnante de la chef pâtissière Masami Waki.

Une soirée des plus agréable, passée dans un restaurant aux airs de caves chaleureuses et au son de classiques de la musique funk et soul.

Antoine Charette, chroniqueur culinaire.

club chasse et pêche

club chasse et pêche

CLUB CHASSE ET PÊCHE
423, rue Saint-Claude
Montréal
(514) 861-1112
www.leclubchasseetpeche.com